Accéder au contenu principal

Sélection

#PLIB2020 Ma sélection de 20 livres pour le Prix de l'Imaginaire Booktubers App

J'ai l'honneur de faire partie du jury du Prix de l'Imaginaire Booktubers App 2020, qui récompense un roman de SFFF parmi 124 présélectionnés. En tant que juré j'ai dû, pour la première session de votes, choisir 20 titres, lus ou non. Voici donc les livres qui m'interpellent le plus :
Agravelle ou l'Envers du Temps, Maxime Herbaut, éd. Inceptio Alchimistes, Jean-Pierre Favard, éd. Séma Ceux qui ne peuvent pas mourir, Karine Martins, éd. Gallimard jeunesse Cendres, Johanna Marines, éd. SNAG Chevauche-Brumes, Thibaud Latil-Nicolas, éd. Mnémos Engrenages et sortilèges, Adrien Tomas, éd. Rageot Je suis fille de rage, Jean-Laurent Del Socorro, éd. ActuSF La lyre et le glaive, Christian Léourier, éd. Critic L'Apprentie Faucheuse, Justine Robin, éd. Le Héron d'Argent Le Crépuscule d'Aesir, Elie Darco, éd. Plume Blanche L'Ensorceleur de choses menues, Régis Godyn, éd. L'Atalante Le Phare au corbeau, Rozenn Illiano, éd. Critic Les Brumes de Cendrelune, Georgia…

La petite chambre

J'ai eu l'idée d'un nouvelle rubrique : écrire un petit texte inspiré d'une image. Voici le premier 😊.

________________________________________

Crédit photo : Fanny S. (Photo prise lors de ma visite au musée de Montmartre.)

Un filet de lumière se faufila, fragile, à travers la fenêtre fermée. La petite chambre fut alors éclairée d'une douceur dorée, ancienne. Comme une pellicule trop longtemps mise au soleil. Le lit de fer forgé reposait dans l'angle de la pièce, son couvre-lit - autrefois blanc immaculé - était désormais gris linceul, fade, il n'appelait plus aucun sommeil. Cette table, joliment ouvragée, en vénérable chêne, ne supportait plus ni cahiers ni livres d'écolier. La poussière avait fait son œuvre et en recouvrait la surface. La lampe à huile était rouillée. Avait-on jamais allumé sa mèche ? La chaise était légèrement en recul, attendant un visiteur. Quelques photos jaunies étaient accrochées au-dessus du petit bureau, témoins d'un autre temps. Je me suis sentie étrangère tout à coup. Le malaise était palpable. Un frisson me parcourut l'échine, et alors que mon regard examinait une dernière fois la pièce, je me sentis projetée en arrière. La porte me claqua au nez.

Commentaires

Articles les plus consultés