Accéder au contenu principal

Sélection

Alors voilà - Les 1001 vies des Urgences, de Baptiste Beaulieu

Alors voilà - Les 1001 vies des Urgences, est le premier roman de Baptiste Beaulieu, médecin généraliste à Toulouse. Au départ un blog d'anecdotes de soignants que l'auteur récolte et réécrit, Alors voilà se fait publier chez Fayard en 2013. Je me suis procurée la version de poche chez Le Livre de Poche sur un coup de tête, tout en connaissant l'auteur puisque je le suis sur Facebook. Baptiste Beaulieu est connu à la fois pour son blog, ses livres, mais aussi pour ses chroniques paraissant dans le Huffington Post et sur France Inter. À travers ses chroniques et livres, il tente de réconcilier le milieu médical et les patients, chose difficile étant donné la violence et le sexisme vécus et dénoncés par beaucoup de patientes sur le net ces temps-ci.
________________________________________

Alors voilà - Les 1001 vies des Urgences, c'est une semaine dans la vie d'un jeune interne à hôpital, entre le service des urgences et le cinquième étage où se déroulent les soins p…

Les femmes et leur sexe, d'Heidi Beroud-Poyet et Laura Beltran


De son titre complet Les femmes et leur sexe. Ne plus avoir mal, renouer avec son désir, se sentir libre, édité chez Payot, ce livre m'a été conseillé par une gynécologue. Cet essai a été rédigé par deux femmes, Heidi Beroud-Poyet et Laura Beltran, toutes deux psychologues cliniciennes et sexologues.
Sur ce blog, je me suis donné pour règle de chroniquer chaque livre que je lirai, donc pas de tabou, ici on parle de tout, y compris de sexe ! En avant toute !

________________________________________

Cet essai a pour but de dédramatiser les problèmes sexuels et gynécologiques rencontrés par de nombreuses femmes, et d'expliquer le fonctionnement du sexe féminin, intimement lié à la psyché.
Il est découpé en quatre parties : 1) "Galères de femmes", qui expose la majorité des problèmes gynécologiques — physiques comme psychologiques — que nous pouvons rencontrer en tant que femmes (il y a même un paragraphe sur l'endométriose) ; 2) "Devenir femme", qui aborde l'adolescence, le désir naissant, les rapports familiaux — souvent anxiogènes — et, chose qui mérite d'être soulignée, cette partie explique le consentement (!) ; 3) "Le sexe et les autres", partie qui rend compte de l'ascendant familial et tous les troubles engendrés qui peuvent polluer les relations sexuelles, la sexualité au sein du couple, ou encore lorsque bébé est là ; 4) "Prendre son plaisir en main", qui explique comment le sexe féminin est fait, comment il éprouve du plaisir, à travers les différents types d'excitation notamment.

________________________________________

À part quelques passages qui m'ont fait tiquer car ils sont très "psychanalysants", et que les théories freudiennes à base de complexe d'OEdipe me convainquent moyennement, ce livre m'a apporté des réponses, et m'a surtout permis de mettre le doigt (moment de le dire, hahaha) sur ce qui me met mal à l'aise, qui a surtout rapport avec la façon dont je perçois mon corps et mes rapports avec lui — pas très tendres.

Fort de témoignages et des thèmes variés exposés, je pense que Les femmes et leur sexe devrait être lu par toutes les femmes : il est court, percutant, et met en lumière l'importance de la psychologie dans la sexualité, à quel point nombre de problèmes exprimés par le corps féminin, au sein de sa féminité, sont l'expression de malaises psychologiques dus à divers facteurs exprimés au-dessus (histoire familiale, mauvaise communication au sein du couple, manque de lâcher-prise, etc). Évidemment, on n'achète pas cet essai en espérant régler ses problèmes, mais il apporte beaucoup d'informations intéressantes et nous exhorte à nous occuper de nous-mêmes, à prendre soin de notre corps en tant que corps sexué — souvent négligé —, et agit comme une sorte de "coup de pied aux fesses" : la sexualité ce n'est pas inné, il faut se donner les moyens de la vivre pleinement et de s'épanouir.


Les femmes et leur sexe. Ne plus avoir mal, renouer avec son désir, se sentir libre, d'Heidi Beroud-Poyet et Laura Beltran, éd. Payot, coll. "Psychologie", 2017.

Commentaires

  1. Ah, mais il faut que je lise ce livre! :-) J'ai aussi un peu de mal avec la psychanalyse... Même si ce n'est pas inintéressant, je trouve ça souvent normalisateur et, en somme, assez culpabilisant. Mais ça dépend comment c'est traité.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés