Accéder au contenu principal

Sélection

#PLIB2020 Ma sélection de 20 livres pour le Prix de l'Imaginaire Booktubers App

J'ai l'honneur de faire partie du jury du Prix de l'Imaginaire Booktubers App 2020, qui récompense un roman de SFFF parmi 124 présélectionnés. En tant que juré j'ai dû, pour la première session de votes, choisir 20 titres, lus ou non. Voici donc les livres qui m'interpellent le plus :
Agravelle ou l'Envers du Temps, Maxime Herbaut, éd. Inceptio Alchimistes, Jean-Pierre Favard, éd. Séma Ceux qui ne peuvent pas mourir, Karine Martins, éd. Gallimard jeunesse Cendres, Johanna Marines, éd. SNAG Chevauche-Brumes, Thibaud Latil-Nicolas, éd. Mnémos Engrenages et sortilèges, Adrien Tomas, éd. Rageot Je suis fille de rage, Jean-Laurent Del Socorro, éd. ActuSF La lyre et le glaive, Christian Léourier, éd. Critic L'Apprentie Faucheuse, Justine Robin, éd. Le Héron d'Argent Le Crépuscule d'Aesir, Elie Darco, éd. Plume Blanche L'Ensorceleur de choses menues, Régis Godyn, éd. L'Atalante Le Phare au corbeau, Rozenn Illiano, éd. Critic Les Brumes de Cendrelune, Georgia…

Le Sang de l'Éden, tome 1 : L'Engeance, de Sabrina Lionat


Je suis inscrite sur SimPlement depuis deux mois et cela me permet de recevoir des livres en service presse, souvent d'auteurs autoédités. Le tout premier reçu via cette plateforme est Le Sang de l'Éden, de Sabrina Lionat, que je remercie vivement. Premier roman pour cette auteure, qui nous livre un récit de bit-lit que j'ai lu avec beaucoup d'intérêt !

________________________________________


Nous sommes à Paris, en février. Éva Brunel mène une vie tranquille entre son métier de bibliothécaire, sa famille (composée de sa mère et sa grand-mère), et son amie Dilo, jeune femme extravertie qui s'évertue en vain de la faire sortir. Justement, elle parvient à convaincre Éva de venir à une soirée dans un bar, dans lequel elle doit rencontrer un homme qu'elle convoite : Lucas. Mystérieux et distant, ce dernier n'a cependant d'yeux que pour Éva, au grand dam de Dilo, et est accompagné d'une amie quelque peu agressive... Cette rencontre sera décisive puisqu'elle sera amenée à fréquenter de nouveau Lucas, qui la plongera au cœur d'une terrible tourmente : elle doit mourir car elle est l'Engeance. Tous les deux-cents ans, l'Engeance se réincarne et doit être tuée afin de rétablir l'équilibre du monde. Éva est ainsi traquée depuis sa naissance, à la fois par les démons et l'Ordre du Feu, créé par Salomon lui-même. Mais il se trouve qu'elle n'est pas seule : depuis des jours, elle entend des voix, qui la guident étrangement. Va-t-elle réussir à découvrir qui elle est vraiment ? L'Engeance doit-elle vraiment mourir ? Lucas est-il vraiment son ennemi ?

________________________________________


Que de questions, qui ne trouvent pas toutes réponses. Ce roman serait à classer dans les catégories bit-lit et thriller ésotérique. Bit-lit car on se trouve dans le monde d'aujourd'hui, habité par des créatures surnaturelles, comme des démons, des anges, des incubes, ou encore des sorcières ! Tous ces être vivent plus ou moins cachés des humains, et se déplacent dans le Voile, sorte de barrière invisible et magique séparant leur monde de celui des hommes. Pour Éva, la rencontre de ce monde la rendra plus forte et lui fera prendre conscience de sa vraie nature : elle n'est pas que l' Engeance, elle est aussi une sorcière ! Cette qualité lui permettra peut-être de survivre... Le côté ésotérique vient de ce fameux Ordre de Feu de Salomon, de son Magister, qui traque l'Engeance depuis des centaines d'années, du pacte entre diverses créatures et l'Éternel, etc. L'auteure propose une intrigue parsemée de références bibliques et de locutions latines, on sent un vrai travail de recherche qui fait plaisir.
Le récit est avant tout homodiégétique : rédigé à la première personne la plupart du temps, Éva nous fait part de ses aventures, rendant le récit encore plus immersif et entrainant. J'ai apprécié la plume de l'auteure, fluide, avec des descriptions sans fioritures et justes. De plus, le rythme du roman est bien maîtrisé. Les personnages, de prime abord caricaturaux, deviennent de plus en plus intéressants au fur et à mesure du roman : l'auteure réussit à nuancer leurs caractères et ne cède pas à la facilité, par exemple : on comprend que des sentiments se forment entre Éva et Lucas, pourtant, l'auteure n'en surjoue pas et reste réaliste : ils ne tombent pas dans les bras l'un de l'autre en l'espace de trois pages.

J'ai tout de même quelques bémols à apporter à cette lecture : j'ai trouvé pas mal de fautes d'orthographe et de ponctuation, assez pour que cela se remarque vraiment (étant correctrice, ça m'échappe encore moins, haha). Quelques maladresses de style sont aussi présentes. Cela ne gâche toutefois pas la lecture, ce qui prouve que ce roman est addictif !
J'ajoute que les personnages de Lucas et Éva ont quelques traits trop caricaturaux : Lucas est un grand brun ténébreux et sûr de lui, Éva une jeune femme à sauver et... vierge. Cela sonne un peu trop chick-lit à la Harlequin.

En conclusion, il ne manque qu'une bonne relecture pour que ce premier tome soit très bon dans le genre. J'attends le second avec impatience !


Ce roman a été lu dans le cadre du 7e challenge de littérature de l'imaginaire.






Commentaires

  1. Une chronique intéressante qui me rend curieuse quant à ce livre. Je n'ai pas du tout l'habitude de lire des romans bit-lit, alors pourquoi pas!
    On fait de superbes découvertes sur simplement.pro :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés