Accéder au contenu principal

Sélection

"À la casserole n°3" : entretien avec Nolwenn Pamart.

Thésarde en Lettres, future conservatrice des bibliothèques et chroniqueuse à ses heures perdues, Nolwenn Pamart est aussi une jeune auteure qui vient de publier son premier recueil de nouvelles chez Les Deux Crânes : Le Désespoir de l'affichiste. Elle est également - avec l'aide de deux comparses - à l'origine des éditions et de l'association Vermiscellanées, qui viennent d'éditer leur premier recueil : 99 variations façon Queneau. Elle a répondu aimablement à mes petites questions.
________________________________________
1) Présentez-vous en quelques mots :

Je multiplie volontiers les casquettes, mais beaucoup de choses dans ma vie tournent autour du livre. Je prépare une thèse de littérature consacrée à un auteur de la fin du XIXe siècle, je travaille en bibliothèque, je fais partie d’une maison d’édition associative. Et enfin, c’est un peu la dernière pierre des fondations : j’écris. Je viens de publier mon premier livre : un recueil de nouvelles historiques i…

Le Printemps de l'Imaginaire francophone

En ce moment je suis entrain de lire le dernier numéro de la revue L'Ampoule, aux éditions de l'Abat-Jour (bon, un peu en mode escargot), que je compte chroniquer très bientôt.



À partir du 1er mars et jusqu'au 1er juin, aura lieu le Printemps de l'Imaginaire francophone, initié par Monde-fantasy.fr : "Il s'agit d'un challenge de lecture et de partage qui consiste à lire un nombre défini de livres de SFFF écrits en français et d'en parler autour de soi." J'ai choisi le palier "Sorcière vagabonde", et vais donc lire trois livres, que voici :

- Port d’Âmes,  de Lionel Davoust, éd. Critic, Rennes, 2015 ;
- Les Seigneurs de Bohen, d'Estelle Faye, éd. Critic, Rennes, 2017 ;
- Ce dont rêvent les ombres, d'Hilda Alonso, éd. du Chat Noir, coll. "Griffe sombre", 2016.

Alors, à bientôt !

Commentaires

Articles les plus consultés