Accéder au contenu principal

Sélection

Les femmes et leur sexe, d'Heidi Beroud-Poyet et Laura Beltran.

De son titre complet Les femmes et leur sexe. Ne plus avoir mal, renouer avec son désir, se sentir libre, édité chez Payot, ce livre m'a été conseillé par une gynécologue. Cet essai a été rédigé par deux femmes, Heidi Beroud-Poyet et Laura Beltran, toutes deux psychologues cliniciennes et sexologues. Sur ce blog, je me suis donné pour règle de chroniquer chaque livre que je lirai, donc pas de tabou, ici on parle de tout, y compris de sexe ! En avant toute !

________________________________________
Cet essai a pour but de dédramatiser les problèmes sexuels et gynécologiques rencontrés par de nombreuses femmes, et d'expliquer le fonctionnement du sexe féminin, intimement lié à la psyché.
Il est découpé en quatre parties : 1) "Galères de femmes", qui expose la majorité des problèmes gynécologiques — physiques comme psychologiques — que nous pouvons rencontrer en tant que femmes (il y a même un paragraphe sur l'endométriose) ; 2) "Devenir femme", qui…

"À la casserole" n°1 : entretien avec Marianne Desroziers

Pour ce tout premier entretien, nous accueillons l'auteure Marianne Desroziers. Originaire de Bordeaux, Marianne écrit depuis des années, et a publié à ce jour plusieurs livres : romans, recueils de nouvelles et de poésie (dont Lisières, éd. Les penchants du roseau, 2012 ; Ma mère en automne, éd. Gros textes, 2017, etc.), ainsi que divers textes dans des anthologies et revues. Elle est également directrice de la revue L'Ampoule, aux éditions de L'Abat-Jour, qui viennent de publier son dernier recueil de nouvelles : Fantasmagories. Contes noirs et flamboyants.

________________________________________

1) Présentez-vous en quelques mots : 

J'ai bientôt 40 ans, je vis à Bordeaux, j'ai publié quatre livres (le dernier, Fantasmagories. Contes noirs et flamboyants, vient de sortir aux éditions de l'Abat-Jour), ainsi que des poèmes et nouvelles dans une quarantaine de revues. Je dirige la revue L'Ampoule, j'anime des ateliers d'écriture et je tiens épisodiquement le blog de critiques "Le pandémonium littéraire". J'ai travaillé en bibliothèque et comme documentaliste dans un collège. Ma vie tourne autour des livres, de la littérature et de la transmission. 

2) Pourquoi avoir choisi l’écriture comme moyen d’expression ? 

Je n'ai pas l'impression d'avoir choisi, c'est plutôt l'écriture qui m'a choisie, je n'étais même pas consciente d'avoir quelque chose à exprimer au début. J'ai toujours aimé les livres, mais il y a une quinzaine d'années, suite à la perte d'un être cher, j'ai trouvé refuge dans les livres en devenant une grande lectrice. Puis j'ai créé mon blog littéraire où je donnais mon avis sur mes lectures, et en parallèle j'ai glissé vers l'écriture, très naturellement, presque s'en m'en apercevoir : je me suis fait piéger par l'écriture, mais c'est un piège délicieux !

3) Quels sont vos genres et formes de prédilection à la lecture ? à l’écriture ? 

J'ai toujours été une lectrice de romans et de nouvelles. Depuis quelques années je suis très attirée par la poésie, en particulier contemporaine et du XXe siècle, avec un intérêt particulier pour la poésie de femmes (Sylvia Plath, Alejandra Pizarnik, Ingeborg Bachmann, Marina Tsvetaeva, Anna Akhmatova). J'ai commencé par écrire des nouvelles, puis je suis passée au roman, avant de m'aventurer sur le terrain risqué de la poésie. En ce moment j'écris un roman et des poèmes.

4) Comment définiriez-vous votre style ? 

Aucune idée : jocker !

5) Quels sont les textes qui vous ont marquée en tant que lectrice ? 

J'ai été très marquée par les contes, en particulier ceux d'Andersen, mais c'est surtout Virginia Woolf qui m'a donné envie d'écrire. Très marquée aussi par Lewis Caroll, Edgar Allan Poe, Borgès, Garcia Marquez, Cortazar, Rulfo. Et puis Céline et Proust, bien sûr, même si leur influence est moins visible. Enfin, je citerais deux auteurs que j'adore et qui sont trop peu connus : Hélène Bessette et Jean-Pierre Martinet.

6) La citation qui vous ressemble :

 « Il y a toujours quelque chose d'absent qui me tourmente. » (Camille Claudel)

7) Là, maintenant, tout de suite, rédigez deux lignes sur votre environnement : 

Je suis bien installée, au chaud, le chat sur mes genoux, du jazz dans les oreilles, une tasse de café posée à côté de moi, par la fenêtre je vois la pluie qui tombe sur les toits de Bordeaux.

8) Quand vous étiez petite, que vouliez-vous faire quand vous seriez grande ? 

J'ai voulu être institutrice, puis assistance sociale, un peu plus tard journaliste.

9) Quel personnage de fiction aimez-vous le plus ? 

Peter Pan.

10) Teaser : qu’écrivez-vous en ce moment ? 

Je finis un roman à deux voix teinté de fantastique. L'une des deux voix est celle de l'écrivain américaine Sylvia Plath.


Merci à Marianne !


________________________________________ 

Commentaires