Accéder au contenu principal

Sélection

#PLIB2020 Ma sélection de 20 livres pour le Prix de l'Imaginaire Booktubers App

J'ai l'honneur de faire partie du jury du Prix de l'Imaginaire Booktubers App 2020, qui récompense un roman de SFFF parmi 124 présélectionnés. En tant que juré j'ai dû, pour la première session de votes, choisir 20 titres, lus ou non. Voici donc les livres qui m'interpellent le plus :
Agravelle ou l'Envers du Temps, Maxime Herbaut, éd. Inceptio Alchimistes, Jean-Pierre Favard, éd. Séma Ceux qui ne peuvent pas mourir, Karine Martins, éd. Gallimard jeunesse Cendres, Johanna Marines, éd. SNAG Chevauche-Brumes, Thibaud Latil-Nicolas, éd. Mnémos Engrenages et sortilèges, Adrien Tomas, éd. Rageot Je suis fille de rage, Jean-Laurent Del Socorro, éd. ActuSF La lyre et le glaive, Christian Léourier, éd. Critic L'Apprentie Faucheuse, Justine Robin, éd. Le Héron d'Argent Le Crépuscule d'Aesir, Elie Darco, éd. Plume Blanche L'Ensorceleur de choses menues, Régis Godyn, éd. L'Atalante Le Phare au corbeau, Rozenn Illiano, éd. Critic Les Brumes de Cendrelune, Georgia…

"À la casserole n°5" : entretien avec S. J. Hayes + concours

S. J. Hayes est une autrice franco-canadienne qui a d'abord édité de la romance avant de décider de se mettre sérieusement à l'écriture. Depuis, elle n'édite plus les autres mais publie ses propres textes : Nocturne, une trilogie dont elle a déjà écrit le premier tome (saison 1), qui a été chroniqué sur ce blog. Pour la sortie du second en septembre prochain, elle a bien voulu passer à la casserole, et un concours est organisé afin de vous faire gagner le premier (à voir à la fin de l'article).

________________________________________


1) Présentez-vous en quelques mots :

Je m’appelle Jeanne. Je suis franco-canadienne. J’écris actuellement de la romance paranormale sous le pseudonyme S. J. Hayes. Mon premier roman, Nocturne, est paru en 2018.

2) Pourquoi avoir choisi l’écriture comme moyen d’expression ?

À vrai dire, j’ai plutôt l’impression que c’est l’écriture qui m’a choisie ! Quand j’étais plus jeune, je dessinais beaucoup ; j’ai aussi été un temps attirée par la musique. Mais, à chaque fois, j’ai abandonné dès que c’est devenu difficile. L’écriture, en revanche, je n’ai jamais réussi à la lâcher. Il m’est bien sûr arrivé de faire des pauses, de me décourager, mais je ne me suis jamais arrêtée à « c’est trop dur ». C’est comme une obsession ; je dois trouver la solution !

3) Quels sont vos genres et formes de prédilection à la lecture ? à l’écriture ?

En fiction, je lis essentiellement des romans. J’aime les littératures de genre, notamment la romance et la SFFF (d’où mon inclination pour la romance paranormale, j’imagine !). Cependant, depuis quelques années, je lis de plus en plus de « non fiction ».
En écriture, pour l’instant, je me concentre sur la romance, et j’ai de futurs projets autant en historique qu’en contemporain. Sinon, je n’exclus pas d’écrire un jour de la pure fantasy ou de la SF jeunesse…

4) Comment définiriez-vous votre style ?

C’est une question que je préfèrerais poser à mes lecteurs… Je peux seulement témoigner de mon intention, qui est d’écrire de la façon la plus claire possible, que le sens parvienne au lecteur avec le moins de friction possible. Je m’intéresse davantage aux éléments que je veux exprimer qu’à la manière elle-même de le faire.

5) Quels sont les textes qui vous ont marquée en tant que lectrice ?

Il y en a tellement ! D’autant que j’ai toujours adoré lire, depuis que j’ai 4-5 ans. On peut commencer avec les contes de fées, dont beaucoup réunissent les motifs de merveilleux, d’amour et de morale auxquels je reste attachée aujourd’hui. Le roi Arthur, un roman jeunesse de Michael Morpurgo, était mon livre préféré quand j’étais petite ; Le ranch de Flicka, un récit autobiographique de l’auteure Mary O’Hara, parce que je voulais avoir sa vie ; Les Trois Mousquetaires, qu’on ne présente plus ; Jane Eyre, qui a carrément changé ma façon de voir le monde… En arrivant à l’âge adulte, j’ai aussi eu une phase « classiques du XXe » : J. D. Salinger (à qui je dois mon nom de plume), Orwell, Steinbeck, Gombrowicz… J’adore, mais je ne suis pas capable d’écrire moi-même ce genre de roman.

6) La citation qui vous ressemble :

« Réaliser dans l'âge d'homme les rêves de la jeunesse, c'est ainsi qu'un poète a défini le bonheur. » (Léon Blum, Stendhal et le Beylisme)

7) Là, maintenant, tout de suite, rédigez deux lignes sur votre environnement :

Quand j’ai rédigé le brouillon de mes réponses, j’étais dans un avion d’Air Canada, de retour du Festival du Roman Féminin à Paris. Le chef de cabine s’appelait Martin, et il nous faisait son topo de présentation avec un accent québécois prononcé, y compris en anglais.

8) Quand vous étiez petite, que vouliez-vous faire quand vous seriez grande ?

Éleveuse de chevaux (haha !), dessinatrice, bédéiste, puis astrophysicienne (là, j’avais 14 ans, je ne sais pas si ça compte encore comme « petite »). J’avais aussi le rêve d’écrire des histoires depuis mes 11 ans, mais je le gardais pour moi, et je ne voyais pas ça comme une carrière réaliste.

9) Quel personnage de fiction aimez-vous le plus ?

Zooey, dans Franny and Zooey, de J. D. Salinger (qui est aussi mon livre préféré).

10) Teaser : qu’écrivez-vous en ce moment ?

J’écris une deuxième saison pour Nocturne, qui part sur une autre intrigue avec d’autres personnages principaux. Je compte la publier à la rentrée (le 2 septembre 2019), et vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire à ma liste de diffusion pour participer à un futur tirage au sort et en gagner un exemplaire numérique. 

________________________________________

CONCOURS (10/06/2019 au 17/06/2019):

Gagnez un exemplaire numérique de la saison 1 de Nocturne en répondant à cette question en commentaire :

Ange ou démon, de quelle équipe feriez-vous partie ? Pourquoi ?

Le ou la gagnant(e) sera annoncé(e) lundi 17 juin 2019. Bonne chance ! 


________________________________________

Commentaires

  1. Alors avant de répondre à la question pour le concours, je tiens à préciser que j'ai beaucoup aimé lire les questions/réponses de l'interview!
    Je pense qu'en effet, ce sont les lecteurs qui sont les mieux placés pour définir le style d'un auteur :)

    Sinon je répondrais démon, sans doute parce que je n'aime pas quand c'est trop "propre", trop parfait, parce que la vie est loin d'être rose et qu'il faut accepter que certaines choses doivent être changées, que malgré les efforts des uns nous ne sommes pas tous égaux...

    RépondreSupprimer
  2. Vu mon nom de famille, Engel qui veut dire ange, je choisierais le camp des anges. 😉

    RépondreSupprimer
  3. Ah moi je préfère les démons 😈 Pour leur côté dangereux et puis, on s'éclate plus avec les démons qu'avec les anges ( du points de vue lecture ) et puis, ils ont un côtés sexy.... Voilà voilà

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Roohhh sa n'a pas mis mon pseudo..
      Moi c'est Coco 😉

      Supprimer
  4. Bonjour... je dirai Ange car je n’arriverai pas à faire partie du côté des méchants.. trop de bonté et d’empathie en moi lol
    Ou alors un mix des 2...
    Merci pour ce beau concours... bon dimanche
    Orianne Salvaterra

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Orianne, envoie-moi ton adresse mail s'il te plaît, ici ou bien via ma page FB !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés